Mots-clés pour le référencement sur Internet

Mots-clés pour le référencement sur Internet

Immobilier appartement maison chalet terrain villa immeuble surface commerciale commerce parc parking studio pièce rez étage attique duplex promotion Valais Suisse Romandie FC Sion alpes location gérance achat vente courtage service neuf facebook

 Thyon Nendaz Veysonnaz Verbier La Tzoumaz Anzère Crans-Montana Zinal Vercorin Zermatt Ovronnaz Evolène Arolla

Ayer Chalais Chandolin Chermignon Chippis Grimentz Icogne Lens Miège Mollens Montana Randogne St-Jean St-Leonard St-Luc Sierre Venthône Veyras Vissoie

 Les Agettes Ayent Evolène Hérémence Mase Nax St-Martin Vernamiège Vex Mont-Noble

 Arbaz Grimisuat Salins Savièse Sion Veysonnaz

 Ardon Chamoson Conthey Nendaz Vétroz

 Bovernier Charrat Fully Isérables Leytron Martigny Martigny-Combe Riddes Saillon Saxon Trient

 Bagnes Bourg-St-Pierre Liddes Orsières Sembrancher Vollèges

 Collonges Dorénaz Evionnaz Finhaut Massongex Mex St-Maurice Salvan Vernayaz Vérossaz

 Champéry Collombey-Muraz Monthey Port-Valais St-Gingolph Troistorrents Val-d’Illiez Vionnaz Vouvry

Valimmobilier FONCIA Sovalco AbitaSion IMALP Alpine Homes International Rodex Swiss Val Promotion Bernard Nicod Panaimmob PRIVERA Immoval Immo-Consultant Comptoir Immobilier GEROFINANCE – DUNAND deRham Verbel

Immostreet homegate immoscout immomig acheter-louer comparis newhome home.ch groupimmo justimmo anibis petitesannonces ricardolino ohuho airbnb

BIENVENUE


Habitat & Nature vous propose un concept de services immobiliers totalement nouveau et entièrement personnalisé

Basé en Valais et actif en Suisse Romande, notre spécialité est la vente de biens immobiliers
Appartement - Maison - Chalet - Terrain - Immeuble - Commercial


Nos prestations sont réparties en 3 services:

Habitat & Nature

Habitat & Nature
Service de vente présentant des bien immobiliers sélectionnés selon les critères suivants :
 
cadre naturel, construction écologique, économe en énergie, architecture minimaliste, à énergie verte, énergie renouvelable, labelisé MINERGIE ou aux mêmes normes

Immo-Budget

Services immobiliers complets et personnalisés à prix avantageux pour :

VENDRE
commissions dès 0.99 %

VENDRE MÊME
services à forfait

CHERCHER 
service de recherche


Immo-à-Vendre

Immo-à-vendre
Service publicitaire pour une présentation idéale, personnalisée et la diffusion à grande échelle de biens immobiliers à vendre.

Apporteur d'affaires, commissions, immobilierAppartements,Maisons, chalets,mayens

VOIR LES OBJETS

Vous connaissez quelqu'un qui souhaite vendre ?

Vous avez un proche, un ami ou une autre de vos connaissances qui vend son bien. Si vous nous mettez en contact et que l'affaire se réalise grâce à nous, vous aurez en retour sur nos honoraires 

15 % en remerciement 

J'ai une affaire à proposer!


Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux


BIENVENUE


Vous trouverez sur notre site une sélection des meilleurs biens immobiliers en vente du moment.
Appartement - Maison - Chalet - Terrain - Immeuble - Commercial


Que cherchez - vous ?

Appartement


Maison / Chalet


TROUVER

Terrain


TROUVER


Autre


TROUVER



Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Vous souhaitez devenir propriétaire.

Nous vous accompagnons dans vos démarches.

Avez-vous déjà une idée bien précise du type d'objet désiré?

Appartement

Maison /Chalet

Terrain

Autre


Envie d'un service privilégié pour vos recherches?

Bénéficiez d'un service de chasseur d'objets avec Immo-Budget.

Des visites à la remise des clés, en passant par les négociations, nous vous garantissons un achat en ordre sous l'aile d'un professionnel.


Vous souhaitez vendre ?

Optez pour notre service complet & professionnel à des taux de commissions dès
0.99%

Je suis intéressé!



Vous souhaitez vendre même ?

Demandez nos services à forfait Immo-Budget pour bénéficier de moyens professionnels (photos, publicités, conseils,...) afin de vendre par vous-même et dans de bonnes conditions.


Je suis intéressé!



Vous connaissez quelqu'un qui souhaite vendre ?

Vous avez un proche, un ami ou une autre de vos connaissances qui vend son bien. Si vous nous mettez en contact et que l'affaire se réalise grâce à nous, vous aurez en retour sur nos honoraires 

15 % en remerciement  

IMMO-A-VENDRE

C'est un service publicitaire, développé par Habitat & Nature, pour une présentation idéale, personnalisée et la diffusion à grande échelle de biens immobiliers à vendre.

Que vous soyez

  • un propriétaire qui souhaite vendre même
  • un propriétaire qui nous a/ou qui souhaite nous mandater
  • un agent immobilier indépendant
  • une agence qui souhaite collaborer
  • un privé qui souhaite proposer nos services à une connaissance

nous proposons des services personnalisés et adapté à tout un chacun en matière de vente immobilière. 

Sur notre site vous trouvez une sélection des meilleurs biens immobiliers du moment et nous vous orientons vers notre portail immobilier pour consulter l'ensemble du portefeuille.

Si notre concept de vente vous intéresse, n'hésitez pas à nous contacter.

Nous vous invitons à visiter nos autres pages et celles de nos partenaires:

    BIENVENUE

    Immo-Budget c'est des services immobiliers professionnels à prix avantageux.

    Actif en Suisse Romande et principalement en Valais
    Immo-Budget est une prestation développée par Habitat & Nature.

    VENDRE?

    Nous vous proposons un service de vente complet & professionnel à un taux de commission dès 0.99 %.

    Je suis intéressé!

    VENDRE MÊME?

    Demandez nos services à forfait pour bénéficier de moyens professionnels (photos, publicités, conseils,...) afin de vendre par vous-même et dans de bonnes conditions.

    Je suis intéressé!

    CHERCHER ?

    Demandez notre service de chasseur d'objets pour chercher l'objet qui vous conviendra.

    Je suis intéressé!

    Vous connaissez quelqu'un qui souhaite vendre ?

    Vous avez un proche, un ami ou une autre de vos connaissances qui vend son bien. Si vous nous mettez en contact et que l'affaire se réalise grâce à nous, vous aurez en retour sur nos honoraires 

    15 % en remerciement 

    J'ai une affaire à proposer!


    Suivez-nous sur les réseaux sociaux

    Vous souhaitez vendre?

    Nous vous proposons un service complet & professionnel à un taux de commission dès 0.99 % seulement. 


    Nos prestations de base:

    • Montage d'un dossier de vente
    • Publicités
    • Visites
    • Démarches auprès de banques/assurances/notaires

    Autres prestations:

    • Estimation de l'objet
    • Chasseur d'objet
    • Selon vos besoins


    Vos avantages:

    • Service personnalisé et adapté à vos besoin
    • Choix du type de mandat: Exclusif/Non Exclusif
    • Pas de frais sur les prestations de base
    • Honoraires avantageux: forfait ou  commissions
    • Services MAXI à prix MINI

    Intéressés? Contactez-nous!


    Suivez-nous sur les réseaux sociaux
     

    Vous souhaitez vendre même?

    Demandez nos services à forfait pour profiter de moyens professionnels tels que:
    • Photographies
    • Dossiers de vente
    • Publicités
    • Conseils
    • Estimation de votre bien
    • ...

     Vous mettrez ainsi, toutes les chances de votre côté pour vendre votre objet:
    • comme un professionnel
    • à un prix juste
    • dans un délai raisonnable
    • à moindres frais
    • dans les règles de l'art

    Intéressés? Contactez-nous!


    Suivez-nous sur les réseaux sociaux
     

    Besoin d'aide dans vos recherches?


    Bénéficiez de notre service privilégié de 
    chasseur d'objets pour:

    • une recherche active
    • ciblée
    • efficace
    • un achat en règle

    Nous procédons aux démarches suivantes:

    • Déterminer vos critères de recherche
    • Recherches actives et ciblées
    • Organisation de visites
    • Négociation des prix si nécessaire
    • Organisation de la signature chez un notaire
    • Autres services selon vos besoins


    Des visites à la remise des clés, en passant par les négociations, nous vous garantissons un achat en ordre sous l'aile d'un professionnel.


    Honoraires :
     forfait ou commission à partir de 0,5 % du prix d’achat seulement

    Intéressés? Contactez-nous!

    Nous vous invitons à visiter nos autres pages et celles de nos partenaires:


    Glossaire des définitions de base et les modes de calcul selon l'art. 14 de la loi sur les constructions (LC). accès aux garages Chemin et rampe conduisant aux garages. Pour le calcul de la hauteur d'un bâtiment, voir: «sol aménagé». acrotère Muret entourant une toiture plate. La hauteur d'un bâtiment avec toit plat se mesure jusque sur l'acrotère (art. 11 LC), (voir croquis No 5). affectation Destination d'un local ou d'un bâtiment (habitation, travail, commerce, agriculture, intérêt public,....). Voir également: «changement d'affectation» alignement Limite d'implantation des constructions le long des voies de communication, cours d'eau, forêts, objets naturels et culturels, points de vue, pistes de ski, conduites aériennes et souterraines, etc. L'alignement prime les dispositions générales relatives aux distances (art. 6 LC), (voir croquis No 16). alignement architectural Alignement spécial qui détermine l'emplacement et le gabarit des constructions et des installations. Il fixe l'alignement d'une rangée de façades (art. 7 al. 1 LC), la hauteur des corniches, le nombre et la hauteur des étages, les arcades, etc. L'implantation des bâtiments sur l'alignement peut être rendue obligatoire. alignement arrière Alignement spécial qui détermine la profondeur horizontale des constructions et la dimension des cours intérieures (art. 7 al. 2 LC). annexe Elément de construction rattaché au bâtiment principal. Voir également: «petites constructions». attique Dernier niveau habitable dont les façades sont situées en retrait des façades de l'immeuble (voir croquis No 6). L'attique est compté comme niveau si sa surface brute de plancher utile excède les deux tiers de celle de l'étage complet au-dessus duquel il se trouve (art. 12 LC). avant-toit Partie de la toiture en saillie sur la façade d'une construction. Pour le calcul des distances, voir: «empiétement». balcon Petite plate-forme en surplomb de la façade (voir croquis No 2). Pour le calcul des distances, voir: «empiétement». changement d'affectation Tout changement d'affectation est soumis à autorisation de construire, par exemple aménagement de galetas en habitation, de garage en atelier, de rural en résidence secondaire, de commerce en café-restaurant, salon de coiffure, ou garage-atelier, etc. Pour le changement d'affectation des constructions hors zone à bâtir voir: art. 31 et 31bis LC, art. 21 al. 2 et 46 OC et «constructions hors zone». coefficient d'utilisation du sol (CUS) voir: «indice d'utilisation» (art. 5 OC). combles Niveau situé dans le volume d'une toiture en pente. Calcul de l'indice: la surface des combles ayant une hauteur sous chevrons supérieure à 1,80 m, compte comme surface brute de plancher utile, sous réserve d'une hauteur inférieure fixée par le RCC (voir croquis No 4). Calcul des niveaux: si leur surface brute de plancher utile excède les ⅔ de la surface de l'étage complet audessus duquel ils se trouvent, les combles comptent comme niveau complet (art. 12 LC). constructions et installations Notion de droit fédéral non précisée dans la LAT. Selon la jurisprudence, sont pour le moins considérées comme des «constructions et installations» toutes les réalisations entreprises par l'homme, conçues pour durer et qui ont un lien étroit avec le sol et sont propres à influencer le régime d'affectation de celuici, soit en apportant une modification sensible à l'aspect du terrain, soit en chargeant les réseaux d'équipement, soit en portant une atteinte à l'environnement. Les constructions mobilières dont le maintien au même endroit n'est pas de courte durée sont assimilées à des constructions normales (ATF 119 Ib 226). construction en sous-sol Construction située entièrement au-dessous du sol naturel (art. 22 al. 4 LC et 207 al. 3 LR). construction hors zone Construction ou installation sise à l'extérieur de la zone à bâtir (art. 31 LC). construction isolée Construction séparée des autres. Pour le calcul des distances, voir également: «petites constructions» (art. 22 al. 3 LC). constructions mobilières Constructions ou installations soumises à autorisation, qu'elles soient liées au sol ou seulement posées sur celui-ci, qu'elles aient un caractère durable ou non. De par leur nature et leur destination, les constructions mobilières appartiennent toutefois assez souvent à la catégorie prévue, dans une disposition formelle, des projets de peu d'importance non soumis à autorisation, respectivement à la catégorie de constructions et installations érigées pour une courte durée (art. 20 OC). contiguïté (constructions en) Constructions érigées côte à côte (voir «ordre contigu», «rupture de contiguïté» et croquis No 12). coordonnées Système de références, figurant sur les cartes topographiques fédérales 1/25000, permettant de situer l'emplacement d'un bâtiment (art. 31 al. 3 OC), (voir croquis No 17). corps de bâtiments échelonnés Bâtiment comportant plusieurs éléments distincts mais contigus, décrochés en élévation. Les hauteurs et distances sont calculées séparément pour chaque corps de bâtiment (art. 11 al. 2 LC), (voir croquis No 10). coursive Galerie de circulation desservant un ou plusieurs logements ou locaux utiles. Lorsqu'elle est fermée, sa surface est prise en compte dans le calcul de l'indice. dérogation Exception à une prescription légale ou réglementaire. Les demandes de dérogation doivent être expressément requises et motivées dans la demande d'autorisation et mentionnées dans l'avis d'enquête publique (art. 35 et 37 LC). distance à la limite Distance horizontale la plus courte entre la limite de propriété et la façade de la construction (art. 10 LC). La distance minimale à la limite se calcule à partir de chaque point de chaque façade (art. 22 LC), (voir croquis No 7). Le RCC peut distinguer les distances principales et/ou latérales. distance en fonction de la hauteur Voir «hauteur des façades» et croquis No 7. distance entre Distance horizontale la plus courte entre deux bâtiments (art. 10 LC). constructions Pour des constructions érigées sur un même fonds, ou lors de la constitution de servitudes, elle ne peut être inférieure à la somme des distances prescrites à la limite. empiétement Dépassement d'un élément de façade sur des distances ou alignements. Les avant-toits, entrées de maison, marquises, balcons, vérandas, oriels, escaliers extérieurs et autres éléments en saillie ne sont pris en considération qu'à partir d'une profondeur de 1.50 m. (art. 22 LC). Seule la surprofondeur est prise en compte pour le retrait (voir croquis Nos 13 et 14). Pour les empiétements sur les alignements le gabarit minimum d'espace libre de circulation est réservé (art. 207 al. 1 et 2 LR), (voir croquis No 15). ensemble de logements Immeubles d'habitations, habitations en bande, habitat groupé, lotissement de maisons individuelles, etc. entrée de maison Elément de construction assurant la communication avec l'extérieur. Pour le calcul des distances, voir: «empiétement». escalier extérieur Ouvrage ouvert permettant de passer d'un niveau à l'autre. Pour le calcul des distances, voir: «empiétement». étage voir: «niveau». extrait du plan cadastral Copie récente du plan du cadastre représentant la parcelle faisant l'objet de la demande d'autorisation de construire et les parcelles voisines. Il comprend le numéro des parcelles ainsi que les noms des propriétaires, le nom local et le nord. Il est établi et certifié par le géomètre officiel ou par le teneur du cadastre. Le projet de construction est reporté distinctement sur cet extrait (voir: plan de situation art. 33 et 34 OC). faîtière voir «panne faîtière». hauteur d'un bâtiment (au faîte) Dimension verticale d'une construction mesurée à l'aplomb pour tous les points. Selon l'art. 11 LC , la hauteur d'un bâtiment se mesure dès le niveau du terrain naturel ou du sol aménagé s'il est plus bas que le terrain naturel (voir croquis Nos 8 et 9), jusqu'à la face supérieure de la «panne faîtière» pour les toits en pente, et jusqu'à la face supérieure de «l'acrotère» pour les toits plats (voir croquis Nos 3 et 5). Sur un terrain en pente, la hauteur du bâtiment se mesure sur la façade avale (la façade la plus élevée). Si les corps de bâtiment sont échelonnés, la hauteur autorisée doit être calculée séparément pour chacun d'eux (voir croquis No 10). L'excavation permettant l'accès aux garages n'est pas prise en considération pour le calcul de la hauteur, (voir également «sol aménagé» et croquis No 3). Lorsque le faîte n'apparaît pas en façade (toit à 4 pans ou à croupe), la hauteur est mesurée en prolongeant le faîte jusqu'à l'aplomb de la façade. La hauteur d'une construction est limitée à une dimension maximum fixée par la commune dans son RCC. hauteur des façades Dimension verticale d'une façade servant à calculer les distances aux limites fixées en fonction de la hauteur (ex.: 1 /3 h). La hauteur des façades (art. 22 LC) se mesure à l'aplomb dès le niveau du terrain naturel ou du sol aménagé s'il est plus bas que le terrain naturel, jusqu'à l'intersection avec la ligne supérieure de toiture. Pour les toits plats ou à faible pente, la hauteur se mesure jusqu'au couronnement de l'acrotère. Lorsque la distance est fixée en fonction de la hauteur de la façade, elle doit être calculée à partir de chaque point de chaque façade. Elle doit être calculée également pour les éléments en retrait tels que lucarnes, attiques, etc. (Voir croquis No 7). Toutefois les superstructures en retrait de la façade (cheminées, sorties de ventilation, cages d'ascenseur, petites lucarnes, etc.) qui dépassent le plan de la toiture de moins de 3 m3 ne sont pas prises en considération. indice d'utilisation Rapport numérique entre la surface brute de plancher utile (surface brute totale déterminante) et la surface constructible du terrain (surface de la parcelle prise en considération) (art. 13 LC et 5 OC). Surface brute de plancher utile U = -------------------------------------------- Surface constructible du terrain Les communes peuvent prescrire par zone des indices maximum et minimum. Lors de l'établissement d'un plan d'affectation spécial, plan de quartier ou plan d'aménagement détaillé, les communes peuvent fixer, dans le RCC, la majoration de l'indice d'utilisation accordée en raison des avantages offerts par une solution d'ensemble (bonus). Pour les reports d'indice voir «transfert d'indice». installation de publicité Tout dispositif durable destiné à attirer l'attention du public (art. 19 al. 1 lettre n OC). ligne de toiture Ligne correspondant à la face supérieure de la toiture (art. 38 OC). Pour les distances fixées en fonction de la hauteur voir: «hauteur des façades». Pour la pose des gabarits voir art. 38 OC. limite oblique Limite non parallèle à une façade. En cas de distance insuffisante voir croquis No 12 et «modification de distance» (art. 22 al. 5 LC). majoration de l'indice (bonus) voir: «indice d'utilisation». modification de distances Dans la mesure où la distance entre bâtiments est respectée, des modifications des distances minimales à la limite peuvent être apportées moyennant la constitution sur le fonds voisin d'une servitude inscrite au Registre foncier, en faveur de la commune (art. 22 al. 5 LC), (voir croquis No 12). niveau (étage) Volume compris entre deux planchers superposés. Comptent comme niveau (art. 12 LC): (voir croquis Nos 4 et 6): - les sous-sol dont 2/3 de la surface des façades dépassent le niveau du terrain naturel, ou aménagé s'il est plus bas, - les combles et attiques dont la surface brute de plancher utile dépasse 2/3 de la surface de l'étage au-dessus duquel ils se trouvent (voir «combles»). Lors de corps de bâtiment échelonnés, le nombre de niveaux est calculé pour chacun d'eux. ordre contigu Règle prévoyant l'implantation des bâtiments érigés côte à côte, sur un même fonds, en limite de propriété, le long d'un alignement ou en retrait de celui-ci. L'ordre contigu est autorisé aux conditions alternatives suivantes (art. 8 LC): - lorsque le RCC et le plan d'affectation des zones le prévoient; - lorsque le bâtiment voisin est construit en limite de propriété et que l'ordre contigu est admissible du point de vue de l'hygiène et de l'architecture (esthétique); - moyennant la constitution d'une servitude réciproque de contiguïté inscrite au Registre foncier par les propriétaires en faveur de la commune. ordre dispersé Règle prévoyant l'implantation des bâtiments en respectant, au droit de chaque façade, un dégagement correspondant au minimum à la distance réglementaire. oriel Elément de construction de petite dimension fermé et saillant sur une façade ou sur l'angle d'un bâtiment à la hauteur des étages (voir croquis No 2). Pour le calcul des distances, voir «empiétement» (art. 22 LC). Pour le calcul de l'indice, voir «surface brute de plancher utile». panne faîtière Pièce de bois ou autre qui soutient le faîte du toit (art. 11 LC). parcelles contiguës Deux parcelles sont contiguës lorsqu'elles ont une limite commune. Un point limite commun est suffisant (art. 13 al. 3 LC). parking collectif Construction ou installation de parcage privée ou publique, extérieure ou souterraine qui regroupe en commun plusieurs places de parc (art. 26 LC). petites constructions Constructions isolées ou annexes. La distance autorisée à la limite est de 2 m dans la mesure où elles satisfont aux conditions cumulatives suivantes (art. 22 al. 3 LC): - elles ne servent à abriter ni des personnes, ni des animaux - la hauteur des façades ne dépasse pas 2,50 m - la hauteur à la faîtière ne dépasse pas 3,50 m - l'emprise au sol n'excède pas 10 m2 . plan cadastral Voir: «extrait du plan cadastral». point de référence d'altitude Voir: «référence d'altitude» (art. 9 LC). reconstruction Rétablissement, au même emplacement, d'un bâtiment détruit ou démoli, par un édifice qui correspond pour l'essentiel à l'ancien ouvrage. La reconstruction de bâtiments érigés conformément à l'ancien droit et détruit par un incendie ou d'autres catastrophes naturelles est possible à certaines conditions, (art. 4 LC). Pour la reconstruction de bâtiments hors de la zone à bâtir, voir art. 31 LC. Tous les projets de reconstruction de bâtiments sont soumis à autorisation (art. 19 OC). référence d'altitude Point de repère fixe coté, facilement contrôlable sur le terrain et sis en dehors des aménagements prévus pour la construction. Les niveaux du projet de construction sont exprimés en référence au niveau de ce repère ou en cotes absolues (niveau au-dessus de la mer). registre Répertoire des surfaces déjà utilisées pour des transferts d'indice et des conventions de dérogation de distances, régulièrement tenu et mis à jour par la commune (art. 8 OC). restrictions de droit public à la propriété Atteintes à la propriété privée, conformes à la garantie constitutionnelle de la propriété que si elles reposent sur une base légale, répondent à un intérêt public prépondérant, respectent le principe de la proportionnalité et font l'objet d'une pleine indemnité dans la mesure où elles équivalent à une expropriation. rez-dechaussée Niveau hors terre proche de la chaussée ou du terrain. Pour le décompte des niveaux, les dispositions prévues pour le «sous-sol» sont applicables. rupture de contiguïté Abandon de l'ordre contigu alors que la contiguïté est prévue par le RCC, le plan d'affectation des zones, un plan d'affectation spécial ou une servitude. Le propriétaire qui désire renoncer à cette contiguïté doit respecter une distance à la limite égale au double de la distance normale prévue dans le règlement de zone (distance entre bâtiments) (art. 8 al. 3 LC). Le RCC peut prévoir d'exiger le maintien de la contiguïté pour des motifs d'aménagement du territoire et d'esthétique (ordre contigu obligatoire). servitude de non bâtir Droit réel restreint, inscrit au Registre foncier pour garantir le respect de l'indice (art. 5 OC) ou des distances (art. 22 al. 5 LC). Ces droits sont inscrits comme servitudes de non bâtir en faveur de la commune. sol aménagé Niveau fini du terrain après achèvement des travaux d'aménagements extérieurs (art. 11 LC). Le niveau du terrain aménagé est pris en compte pour le calcul de la hauteur lorsqu'il se situe plus bas que le terrain naturel. Les excavations permettant l'accès au garage ou parking collectif ne sont pas prises en considération pour le calcul de la hauteur (art. 11 al. 3 LC). Lorsqu'une façade est dégagée pour permettre l'ouverture d'une rangée de portes de box individuels il ne s'agit plus d'une excavation d'accès. sous-sol Niveau situé au-dessous du sol. Un sous-sol est pris en compte dans le calcul des niveaux lorsque plus des ⅔ de la surface de ses façades émergent au-dessus du terrain naturel ou aménagé s'il est plus bas (art. 12 LC), (voir croquis Nos 4 et 6). Pour le calcul de l'indice, voir «surface brute de plancher utile». surface brute de plancher utile (SBP) Somme de toutes les surfaces en-dessus et en-dessous du sol, y compris la surface des murs et des parois dans leurs sections horizontales, qui servent directement à l'habitation ou à l'exercice d'une activité professionnelle ou qui sont utilisables à cet effet (art. 5 al. 2 OC). N'entrent pas en considération: - les locaux de service situés hors du logement tels que caves, greniers, séchoirs et buanderies, locaux de chauffage, soutes à bois, à charbon ou à mazout; - les locaux pour la machinerie des ascenseurs, des installations de ventilation et de climatisation; - les locaux communs de jeux et bricolages dans les immeubles à logements multiples; - les garages pour véhicules à moteur, vélos et voitures d'enfants, non utilisés pour une activité professionnelle; - les couloirs, escaliers et ascenseurs desservant uniquement des surfaces non directement utilisables; - les portiques d'entrée ouverts; les terrasses d'attique, couvertes et ouvertes; les balcons et les loggias ouverts; - les espaces vitrés (vérandas, oriels, serres, jardins d'hiver) non utilisables pour l'habitation permanente (situés en dehors de l'enveloppe thermique) ou pour des activités commerciales ou professionnelles; - les entrepôts souterrains dans la mesure où ils ne sont pas ouverts au public, ni dotés de places de travail. Comptent toutefois comme surface utilisable: - les combles d'une hauteur finie sous chevrons supérieure à 1,80 m; - les sous-sol utilisables pour le travail ou l'habitation. surface constructible du terrain surface de la parcelle prise en considération Surface des biens-fonds ou partie des biens-fonds comprise dans la zone à bâtir faisant l'objet de la demande d'autorisation de construire, après déduction: - des surfaces déjà utilisées, - des surfaces destinées au domaine public, - des surfaces non constructibles telles que forêts, etc. Pour les dérogations communales, voir art. 5 al. 4 et 5 et art. 6 OC). surface déjà utilisée Surfaces ayant déjà servi à la détermination des distances ou de l'indice d'utilisation du sol pour une construction (art. 8 OC). Pour le calcul de l'indice d'utilisation du sol sur les parcelles déjà partiellement bâties, les surfaces de plancher des bâtiments existants sont cumulées avec celles du projet. taux d'occupation Le taux d'occupation du sol (art. 32 lit. k OC) est le rapport numérique entre la surface construite (emprise au sol) et la surface constructible du terrain. Surface d'emprise au sol t = ------------------------------------------- Surface constructible du terrain terrain aménagé voir «sol aménagé» terrain naturel Niveau du terrain relevé avant le début des travaux de construction ou installation. Un sol aménagé peut être considéré comme terrain naturel aux conditions cumulatives suivantes: - l'apport de terre est intervenu de nombreuses années avant le dépôt de la demande d'autorisation de bâtir, (en principe une vingtaine); - ces travaux ont porté sur une certaine étendue; - ils n'ont pas été effectués en vue d'une construction future. toit plat Couverture d'un bâtiment réalisée par une étanchéité sensiblement horizontale. Le toit à faible pente entouré par un acrotère horizontal est considéré comme un toit plat. Pour le calcul de la hauteur du bâtiment, voir «acrotère». transfert d'indice Report des possibilités de bâtir non utilisées d'un fonds sur une parcelle à bâtir contiguë et située dans la même zone (art. 13 al. 3 LC). transforma-tion Travaux qui modifient la structure d'un bâtiment existant, distribuent différemment les volumes ou substituent une affectation nouvelle à l'ancienne, sans qu'il y ait lieu de distinguer si l'apparence du bâtiment subsistera telle que par le passé ou non. Pour les transformations hors zone à bâtir, voir art. 31 et 31bis LC, art. 21 al. 2 et 46 OC. véranda Pièce ou galerie vitrée. Pour le calcul des distances, voir «empiétement». Pour le calcul de l'indice, voir «surface brute de plancher utile». vide d'étage Distance verticale minimale libre entre le plancher fini et le plafond, mesuré sous les solives ou chevrons d'un local. Abréviations LC OC RCC LAT OAT LcAT LR CCC SCC = loi sur les constructions = ordonnance sur les constructions = règlement communal sur les constructions = loi fédérale sur l'aménagement du territoire = ordonnance fédérale sur l'aménagement du territoire = loi cantonale sur l'aménagement du territoire = loi sur les routes = commission cantonale des constructions = secrétariat cantonal des constructions


    Retrouvez-nous sur les principaux réseaux sociaux


     .