Swiss Tiny House

Fabrication de TINY HOUSE sur roues


HABITER MOINS POUR TRAVAILLER MOINS !
EN ROUTE POUR UN NOUVEL ART DE VIVRE !
UNE VIE ÉCOLOGIQUE – ÉCONOMIQUE, HABITABLE À L’ANNÉE !
ENTREZ DANS LE MOUVEMENT SWISS TINY HOUSE !


Présentation

SWISS TINY HOUSE FABRICATION SUISSE LE NOUVEAU PHENOMENE DE L’HABITAT

En anglais tiny signifie : minuscule, et house : maison.
La Tiny House est donc une toute petite maison sur roues

Aux Etats-Unis, les Tiny Houses font de plus en plus parler d’elles. Dans ce pays, où les maisons ont atteint des surfaces démesurées, un mouvement autour du petit habitat s’est mis en route. Dans la catégorie poids plume, on trouve la Tiny House qui est très souvent roulante.

Antoine de Saint-Exupéry écrivait : « La perfection est atteinte non pas quand il n’y a plus rien à ajouter, mais quand il n’y a plus rien à retirer »…Voilà qui s’applique à merveille aux Tiny Houses !

Les Tiny Houses que nous concevons ont une surface au sol d’environ 15 m2 à laquelle on peut ajouter une mezzanine de 5 à 7 m2. Bien qu’inspirées par celles de Jay Shafer (créateur de la Tiny House aux USA), elles ont été entièrement repensées avec le système métrique.

La différence avec un mobil-home ?

Une Tiny house se tracte simplement avec un véhicule homologué jusqu’à 3500 kg sur toutes les routes suisses et européennes. Elle est construite avec des matériaux écologiques, légers, comporte tout le confort d’une vraie maison… mais en minuscule. Isolée et habitable à l’année, en Suisse les emplacements sont autorisés autour d’une villa ou d’une ferme ainsi que sur des terrains en zones constructibles. Son look est très apprécié dans le paysage.

La différence avec une caravane ?

Une Tiny House est habitable toute l’année grâce à son isolation intégrale. Le châssis n’est pas le même puisque celui-ci est une base de remorque routière, l’architecture est différente et surtout le volume intérieur est très spacieux avec une hauteur sous plafond de 3,20 m. Elle est très appréciée dans le paysage. Un permis de conduire est nécessaire mais pas de permis de construire. Cette nouvelle façon d’habiter permet de se libérer des emprunts et des loyers offrant la possibilité de moins travailler (comme le dit le fameux dicton : « habiter moins pour travailler moins »).

La vie simple imposée par ce petit espace offre plus de temps pour soi et les autres :
ménage, rangement, réparation, entretien deviennent minuscules ; lecture, partage, jardinage, rire deviennent majuscules.
Alors en route vers une vie simple, heureuse et joyeuse… en route vers la Tiny House !

« La simplicité est la sophistication suprême », Léonard De Vinci

Be tiny, be happy !


Info

Nous créons des plans et des vues de nos Tiny House et les réalisons selon vos idées, ainsi que vos propres inspirations.
Tous nos modèles sont modulables et les prix varient en conséquence.

S = Standard
SL = Standard Luxe
SSL = Super Standard Luxe


Maintenance/Assistance

Nous proposons un contrat de maintenance (installations eau-gaz-électricité-détartrage-nettoyage) à tous nos clients membres du «Swiss Tiny House Club».
Nous proposons également un contrat d’assistance (déplacements de votre Tiny House avec notre propre véhicule) à tous nos clients membres du «Swiss Tiny House Club».

 

SwissTinyHouseClub

Rejoignez le mouvement « Swiss Tiny House Club ».

Tous nos membres bénéficient de nombreux avantages :

  • Contrat de maintenance
  • Contrat d’assistance
  • Accès aux petites annonces
  • Une grande solidarité

Seuls nos clients bénéficient de l’intégralité de nos prestations.


Agent/Concessionaire


Nous cherchons des agents – concessionnaires en Suisse et à l’étranger.



Cherchons terrains pour emplacements de Tiny House

Lieu : Suisse

Nous cherchons à louer des surfaces de terrains constructibles (autour d’une construction, d’une ferme et autres)

afin d’y stationner des Tiny House au mois ou à l’année.


Swiss Tiny House
1468 CH-Cheyres
+41 (0)79 283 81 51
info@swisstinyhouse.ch


Swiss Tiny House
Concessionnaire Valais
André Gaspoz

+41 (0)79 125 48 48
valais@swisstinyhouse.ch

www.habitat-nature.ch


 moneyhouse.ch

Aperçu général

Inscription au registre du commerce:
09.10.2015
Siège social:
Cheyres (FR)



Forme juridique:
Société à responsabilité limitée
UID:
CHE-365.868.614
Numéro du registre de commerce:
CH-217.3.559.168-1
Bureau du registre de commerce:
Canton de Fribourg


But

construction, achat, vente, location de "Tiny House" (micro maison) (cf. statuts pour but complet). 


 

KAPITAL

COMMENTER  IMPRIMER  ENVOYER
CONSTRUCTIONMERCREDI 06 JANVIER 2016
Une mini-maison pour 30′000 francs
Le mouvement des micro-logements gagne la Suisse. Une start-up fribourgeoise, Swiss Tiny House, se lance dans la conception et la vente d’habitations miniatures et mobiles.
Par Sophie Gaitzsch

Une petite maison en bois d’une vingtaine de mètres carrés, posée dans un coin de terrain agricole, les fenêtres donnant sur les champs alentour: voilà le rêve de Pascal Cornu. Un rêve qui a rencontré un tel écho dans son entourage que le Fribourgeois a décidé d’en faire une entreprise. En octobre, en compagnie de sa fille, il a créé à Cheyres (FR) la start-up , qui se lance dans la réalisation et la fabrication de micro-maisons mobiles pour le marché suisse. Le concept attise l’intérêt de nombreux acheteurs potentiels. «Fin août, j’ai mis quelques annonces sur le site Anibis pour sonder la demande avant d’investir. En une semaine, nous avons totalisé environ 60′000 clics. Un sacré baromètre!»

La tendance des micro-maisons est née aux Etats-Unis, où elle a décollé au lendemain de la crise immobilière de 2008, et rencontre un succès grandissant en Europe depuis deux ans, notamment en France où plusieurs entreprises se sont lancées dans le créneau. «En Suisse, beaucoup de gens sont fatiguées de payer des loyers exorbitants, mais ne disposent pas forcément de moyens suffisants pour acheter ou construire une villa.», analyse Pascal Cornu, qui est à l’origine des centres de blanchiment dentaire Smile’Up et se décrit comme un «créateur de concepts commerciaux». L’entrepreneur note qu’il faut avoir un «esprit nomade» pour habiter une mini-maison. «Mais les Tiny House sont plus luxueuses que l’on pourrait le penser de prime abord. Avec une hauteur de plafond de 3,8 mètres, on obtient un beau volume intérieur. Ce n’est pas étouffant comme une caravane.»

LED et poêle à bois

Aidé d’une architecte, Swiss Tiny House a mis au point cinq modèles, quatre habitations et un bureau. Toutes les micro-maisons de la start-up sont montées sur un châssis et font 2,5 mètres de large, ce qui leur permet d’être déplacées sur le réseau routier. La longueur, en revanche, varie de six à huit mètres. Quant aux prix, ils s’échelonnent de 32′000 à 58′000 francs, équipements compris. Les habitations comprennent un coin cuisine, une salle de bain et des mezzanines qui servent de chambres à coucher, et sont munies d’un poêle à bois pour le chauffage.

«Le projet affiche une dimension écologique, souligne Pascal Cornu. Nous ne voulions pas d’un chauffage électrique ou au mazout.» L’éclairage LED provient de panneaux solaires, qui alimentent aussi des prises pour les ordinateurs et téléphones portables. Le chauffe-eau et la cuisinière fonctionnent au gaz. «Les Tiny House peuvent être conçues de deux manières: autonomes ou raccordées à une arrivée d’eau, à un écoulement et à l’électricité. Elles restent plutôt prévues comme résidences secondaires.»

Swiss Tiny House a débuté la construction de ses premières maisons dans des halles louées à Ependes (FR) début novembre, avec un investissement de départ d’environ 50′000 francs. La première maison devrait être livrée fin décembre et la start-up vise dans un premier temps la réalisation de deux unités par mois. Pascal Cornu s’est entouré de deux menuisiers. Il s’occupe de la partie commerciale, alors que sa fille gère l’administration.

Méfiance des autorités

Un seul hic ternit pour l’heure le projet de l’entrepreneur: la difficulté d’accéder à des emplacements. Les micro-maisons mobiles ne nécessitent pas de permis de construire, mais une autorisation de stationnement. «Les règlements diffèrent d’un canton à l’autre, explique Pascal Cornu. A Fribourg, les autorités m’ont indiqué qu’il s’agit d’une zone grise de la loi et que l’installation d’une Tiny House sur un terrain à construire est en principe possible. Le problème réside dans le fait que les communes, à qui il faut adresser une demande, ne se montrent pas très conciliantes. Le phénomène est nouveau, donc inconnu, et il n’existe pas de directive spécifique, ce qui explique probablement cette attitude. Mais il n’y a pas de base légale pour ces interdictions et j’ai bon espoir que la situation évolue rapidement.»

Pascal Cornu poursuit des recherches pour résoudre ce problème. Il ambitionne de pouvoir prochainement proposer des emplacements via son site, en publiant les annonces de propriétaires prêts à louer des terrains. Son modèle d’affaire comprend également d’autres offres pour les acheteurs de micro-maisons. «Nous allons proposer un service de maintenance, pour l’entretien des installations, ainsi qu’un service d’assistance pour les déplacements, pour les personnes qui ne possèdent pas de véhicules capables de tracter 3500 kilos.»

Tendance minimaliste

L’arrivée des premières micro-maisons sur roues de Suisse s’inscrit dans une tendance plus large. D’autres projets architecturaux misant sur des surfaces réduites ont fait parler d’eux ces dernières années. C’est le cas notamment de cinq pavillons dispersés dans le parc du Windig, à Fribourg, réalisés en 2012 par le bureau d’architectes LVPH, et primés par la Distinction romande d’architecture 2014. D’une surface au sol de 5,5 par 5,5 mètres, pour 9 mètres de hauteur, les élégantes constructions se déploient sur quatre niveaux. Equipées de manière minimale — une douche, une cuisine, un poêle à bois — elles peuvent servir d’habitation, de bureau ou d’atelier. Ces micro-maisons sont louées pour financer l’entretien du parc, qui est privé.

Autre concept, smallhouse, du bureau d’architectes Bauart, à Berne, Neuchâtel et Zurich, a vu le jour au début des années 2000. Il s’agit de maisons préfabriquées en bois de 11 mètres de long sur 4,4 mètres de large. «La surface totale habitable est d’environ 75 mètres carrés, répartis sur deux niveaux, précise Stefan Graf, associé de Bauart. L’aménagement, qui comprend une cuisine au rez-de-chaussée et une salle-de-bain au premier étage, est très simple. Nous l’envisageons comme une version moderne du ‘Stöckli’, ces petites maisons qui viennent compléter les fermes alémaniques et dans lesquelles vivent les grands parents. Elles peuvent constituer un instrument intéressant de densification dans un quartier de villas, par exemple.»

Une quarantaine de «smallhouse» ont été installées en Suisse et en Allemagne. Elles sont désormais fabriquées en Suisse par Koppmarcelbaut et coûtent 250′000 francs. «Nous constatons un intérêt important pour le concept. La maison ‘smallhouse’ se présente comme un produit, une approche à laquelle les Suisses ne sont pas habitués. La simplicité, mais aussi la réduction radicale à l’essentiel, que certains vivent comme une libération, séduisent.» Quant aux autorisations, la procédure est la même que pour une construction habituelle.

Le défi de la qualité

La poignée de micro-maisons de Suisse ne constitue certes pas un phénomène de fond. Mais les réflexions autour de la taille des habitations se multiplient, notamment dans les villes. «La surface par habitant a beaucoup augmenté en Suisse au cours des vingt dernières années, analyse Bruno Marchand, professeur d’architecture à l’EPFL. Dans les calculs d’aménagement du territoire, on compte aujourd’hui 50 mètres carrés par personne. Il s’agit d’un acquis important qui contribue à la qualité de l’habitat en Suisse. Mais je constate l’arrivée d’une volonté de réduire ces surfaces, pour répondre au besoin de densification, mais aussi pour des raisons économiques: les appartements de grande taille sont chers et trouvent donc plus difficilement preneurs. Le grand défi de la tendance sera de réduire les mètres carrés, sans diminuer la qualité des logements.»
_______

Une version de cet article est parue dans PME Magazine.


STUDIOS – BUREAUX DE JARDIN

NOUVEAU !

Suite à une forte demande et pour compléter notre gamme de « MICRO MAISON » Swiss Tiny House Sàrl a décidé de construire des STUDIOS – BUREAUX DE JARDIN

Le concept de fabrication en bois reste le même que nos SWISS TINY HOUSE avec soin et grande qualité soit :

  • Écologique
  • Le bardage en cèdre rouge
  • Toiture et bordure en tôle aluminium
  • Portes et fenêtres en aluminium, double ou triple vitrage à choix
  • L’isolation en fibre de lin
  • Chauffage, eau, électricité
  • À poser en fixe ou mobile
  • Architecture et dimensions au gré du client
  • Dimensions sur mesure de 8 m2 à 35 m2
  • Habitable à toutes saisons
  • Plans, étude de projet et devis


NOUS CONSTRUISONS VOS RÊVES CLÉ EN MAIN !

EN ROUTE POUR UN NOUVEL ART DE VIVRE !
UNE VIE ÉCOLOGIQUE – ÉCONOMIQUE, HABITABLE À L’ANNÉE !
ENTREZ DANS LE MOUVEMENT SWISS TINY HOUSE !


FAQ

7383883_orig
Questions-Réponses :

Q : Qui sommes-nous ?

R : Swiss Tiny House Sàrl est inscrite au Registre du commerce suisse dont l’associé-gérant est Mme Mélanie Schlegel. Le siège social et l’administration se trouvent à 1468 Cheyres, CP 30. Toutes nos Tiny House sont fabriquées entièrement au label de qualité suisse, dans notre atelier à Ependes VD, près d’Yverdon-les-Bains.

 

Q : Quel est le prix d’une Tiny House ?

R : Nos prix varient selon le modèle et selon la longueur, ainsi que l’aménagement intérieur au gré du client. Exemple : pour une longueur de 6m, le prix est d’environ Fr. 48’000.- hors taxe TVA.
Nous établissons des offres selon les désirs du client.

 

Q : Où puis-je placer ma Tiny House ?

R : En ce qui concerne les terrains, étant donné que le concept est nouveau en Suisse, il est vrai que cela est un peu compliqué, mais pas interdit. Tout d’abord, il est interdit de les stationner sur des terrains agricoles. Nous pouvons les placer dans des campings, et autour d’une habitation, par exemple une ferme, dont le propriétaire doit demander une autorisation de stationnement à sa commune. Certes, il y a des communes plus souples que d’autres. Des communes exigent une mise à l’enquête restreinte. En ce qui concerne les frontaliers, nous leur conseillons vivement de stationner leur Tiny House sur le sol français, car les lois sont plus souples.
Nous aidons uniquement et volontiers nos clients qui passent commande d’une Tiny House à trouver un terrain grâce à notre carnet d’adresses de propriétaires disposés à louer des emplacements.

Q : Comment est équipée la Tiny House ?

R : Toutes nos Tiny House peuvent être construites de manière à ce qu’elle soit autonome et qu’elles soient branchée au réseau direct.

Chauffage et chauffe-eau : par un système TRUMA Combi qui produit l’eau chaude et le chauffage à air chaud. Il est alimenté par une batterie 12 volts.

Eau : 1. Version autonome : un réservoir de 100 litres à remplir soi-même. 2. Version branchée au réseau : par un simple tuyau d’arrosage.
Ecoulement des eaux usées : 1. Version autonome : par un bac de récupération placé dessous la Tiny House. 2. Version branchée au réseau : par un simple tuyau.

Electricité : le fonctionnement est autonome. Elle est produite par un groupe électrogène à gaz et non par des panneaux solaires, dont ceux-ci ne produiront pas assez d’électricité en cas de mauvais temps. Le 220 volts peut être branché au réseau direct ou peut être produit par un transformateur 12 volts-220 volts branché à la batterie.
La batterie est chargée par un rechargeur électrique raccordé au 220 volts. S’il n’y pas de raccordement électrique, elle est rechargée par le système du groupe électrogène à gaz, ceci automatiquement.
Eclairage : par luminaires à led 12 volts raccordés à la batterie.

Salle-de-bain : une petite baignoire à sabot ou une cabine douche.
WC : ils sont au choix du client, sec ou chimique à caissette.

Cuisine : équipement d’une cuisinière à gaz 2 ou 3 feux, un four à gaz, un réfrigérateur raccordé au 220 volts, une hotte de ventilation 12 volts.

Sol : sol flottant en liège ou un novilon ou moquette, ceci à choix du client.

Isolation : de la fibre de lin “Migropol” fabriqué en Suisse et entièrement naturel, sans produits chimiques, qui est également anti-feu.

Bardage extérieur : lames de Cèdre Rouge, dit “Red Cedar”.

Remorques : deux essieux pour des longueurs de 5 et 6 mètres, trois essieux pour des longueurs de 7 et 8 mètres. Modèle AL-KO.

 

Q : Comment sont fabriquées les Swiss Tiny House ?

R : Nous axons sur le LUXE, « Made in Switzerland » des matériaux et des appareils de marques et de grandes qualités, solides et durables. Une main d’œuvre soignée.

 

Q : Est-ce que ma Tiny est expertisée ?

R : Nous expertisons nos Tiny House à l’OCN de Fribourg. Il faut savoir que l’Office fédéral des transports a classé les Tiny House dans la catégorie caravanes. Par conséquent, les caravanes sont expertisées entièrement équipées et intérieur habitables (par exemple avec lits et matelas), ce qui provoque beaucoup de poids, donc maximum 3500 kg. Dès lors, nous pouvons expertiser et immatriculer que nos modèles de 5 et 6 mètres. Concernant les modèles plus grands, de 7 et 8 mètres, ils ne peuvent être expertisés étant donné que le poids de 3500 kg est dépassé, mais peuvent être remorqués par un tracteur agricole ou par un autre véhicule pouvant tracter plus de 3500 kg.

 

Q : Quel est le délai de livraison ?

R : Actuellement, environ de 4 à 5 mois suivant la date de la signature du contrat.

 

Q : Quelles sont vos garanties ?

R : Nos constructions sont garanties trois ans.
Nos appareils ménagers ou électriques deux ans dès la date de livraison.

 

Q : Est ce que les frais de livraison, transport et la mise en service sont compris dans le prix de l’offre ?

R : Oui

 

Q : Peut-on visiter une Tiny House et votre atelier ?

R : Oui avec plaisir mais sur rdv au +41 (0)79 283 81 51

 

Q : je suis un particulier, puis-je construire une Swiss Tiny House avec vos conseils ?

R : Non pour des raisons de qualité et de sécurité qui pourraient nuire à notre marque.

 

Q : Je suis une entreprise Suisse ou étrangère, puis-je obtenir une FRANCHISE Swiss Tiny House ?

R : Oui nous accordons des franchises en Suisse et internationales « SWISS TINY HOUSE AGENCY ».

 



Retrouvez-nous sur les principaux réseaux sociaux


do not click here